The title was shot

The Title was shot a beau être court, il a glissé du comique à d’autres émotions, fidèle à cette nécessité du cinéma prônée par Vertov  » capter voire saturer la réceptivité du spectateur ». Et ce en intégrant le cinéma dans la cinéma. Et ce en l’entraînant à penser dans cette confiance au cinéma et non par le concept.

Top